Qu’est-ce qu’un vin naturel ?

Vin naturel

Le vin est une boisson alcoolique qui existe depuis des milliers d’années. La méthode de viticulture s’est transmise de génération en génération et a évolué au fil du temps. Ce dernier temps, de nombreuses personnes s’intéressent de plus en plus au vin naturel en ligne. Ce dernier semble plus attirant. Mais à cause des nombreux produits qui se trouvent sur le marché, il est difficile de connaître celui qui est plus biologique. Qu’est-ce qu’un vin naturel ? Et où peut-on en trouver ? 

Qu’entend-on par vin naturel ?

Un vin naturel est un produit issu des raisins cultivés en agriculture biologique ou biodynamique. En respectant le terme « naturel », leur cueillage se fait en vendanges manuelles et leurs vinifications sont sans produit de synthèse ou chimique, et ce, avec le moins possible d’intervention humaine en cave. Effectivement, de nombreuses personnes s’engagent dans cette voie et font le choix de pratiquer la viniculture d’une manière bio dans le but de respecter l’environnement et simplement de trouver le goût originel de cette boisson. Elles s’opposent à toutes les méthodes industrielles. Sans oublier le fait que plus c’est naturel plus c’est salubre. On peut désormais trouver de vin naturel en ligne.

Ces viticulteurs se penchent vers les pratiques anciennes en œnologie pour réapproprier les savoir-faire dans le respect de l’environnement. Pour faire un vin naturel, ils n’ajoutent rien lors de vinification et n’appliquent pas de collage ou de sulfitage. Depuis un certain temps, cette démarche est devenue difficile à respecter. Effectivement, leurs points de vue sur la qualification de leur propre produit sont différents, précisément sur la quantité d’intrants estimée comme tolérable. C’est cette quantité qui remet en question la valeur d’un vin (s’il est naturel). Ce qui entraînait un certain désaccord entre les viticulteurs des grandes industries et les petits vignerons pratiquant l’agriculture biologique.

Comment trouver un véritable vin naturel ?

Il est exact que les vins issus de l’agriculture biologique et biodynamique respectent tous les normes grâce à leur acquisition de logo ainsi que leurs observances des obligations et des permissions. Cependant, un véritable vin naturel ne possède ni de logo ni de valeur juridique reconnue par l’Union européenne. C’est tout à fait normal et légal ! Mais peut-on trouver des vignerons naturels ?

Le meilleur moyen d’en trouver, c’est de frapper à la porte d’une association spécialisée dans ce domaine. Tel est le cas, par exemple, de l’Association des Vins naturels. Cette dernière rassemble un groupe de personnes cultivant des vignes et produisant des produits naturels. Dans cette communauté, les membres sont contraints de suivre les règlements de l’association qui se trouve dans un cahier des charges. D’après ce cahier, ils ne doivent pratiquer qu’une culture bio ou biodynamique à la vigne. D’où, ils n’utilisent que des vendanges manuelles et levures indigènes pour la fermentation. Sans oublier le fait que ces viticulteurs ne doivent pas utiliser des techniques modernes comme l’osmose inverse et le flash pasteurisation. Les intrants œnologiques sont aussi interdits pour la vinification. En revanche, ils utilisent du sulfite tout en respectant une dose plus basse que celle qui est autorisée par l’U.E. Pour les vins rouges et effervescents, elle varie entre 0 à 30 mg/l (au lieu de 150 mg/l). Et concernant les blancs, le dosage est de 0 à 40 mg/l (au lieu de 200 à 400 mg/l). Toutes ces démarches offrent la possibilité aux clients de consommer un vin naturel à 95 %.

Est-ce que les crus naturels sont les meilleurs ?

Il n’est pas évident de constater que presque tous les vins ont leur particularité et leur goût respectifs. De toute évidence, les buveurs soucieux ont chacun leur préférence. Et dans la famille des crus, les arrière-goûts et les types imbuvables ne manquent pas. Néanmoins, les vins traditionnels restent les plus appréciés. Et pourtant, qui ose contredire qu’un vin naturel soit agréable à boire ?

Concernant spécialement le goût, les viticulteurs traditionnels s’efforcent d’en proposer des cuvées toujours remarquables et des fermentations toujours au rendez-vous. En fait, ils veillent à ce que la notoriété de ses vins du terroir reste inchangée même si parfois, certains d’entre eux ont une ressemblance de goût. Certes, ces jus de raisins naturels bien fermentés ne sont pas une tendance. Ils existaient depuis des siècles. À titre d’exemple et sans abuser, le vin naturel existait depuis 8 000 ans à Géorgie. Il se démarque par sa vinification entièrement naturelle.

Quelques notions supplémentaires et essentielles

Comme on peut compter jusqu’à 3 000 vignerons en France, le type de vin qu’ils fournissent est varié. Mais leur point commun, c’est qu’ils efforcent d’assurer une fermentation bien soignée et personnalisée. À cela s’ajoutent quelques notions supplémentaires que vous devez connaître davantage.

  • Le vin du terroir : est un vin cultivé en milieu rural. Le pied de chaque vigne est bien choisi et intégré sous un sol pourvu d’engrais écologique. Comme il se nourrit plus naturellement et que la vendange se fait manuellement, on peut estimer une production des fruits biologiques. Sa plantation ne requiert pas beaucoup d’interventions et les vignerons n’ont pas du mal au respect de l’environnement. On peut même dire que le vin naturel est un vin totalement élaboré.
  • Les vins biologiques : sa culture est basée sur un cahier de charge bien défini. Ainsi, les viticulteurs doivent renoncer au déploiement des produits chimiques ainsi que d’autres types de produits de synthèse. Le cycle naturel est impérativement respecté pour avoir une production au rendez-vous. Par la suite, un certificat est donné par les personnes responsables d’étiquetage pour fournir le label convenable (AB). Ainsi, ce type de vin est certifié par l’Union européenne.
  • La vitiviniculture biodynamique : cette fois-ci, la pratique agricole est plus durable par rapport aux autres types de culture viticole connus. On utilise des engrais organiques à base des plantes spécifiques (des plantes nourrissant les éléments du sol). Un échange écologique se manifeste entre les ceps de la vigne et les micro-organismes du sol. Donc, l’effet de la lumière solaire et le cycle lunaire compte énormément pour ces plantes.

En somme, le vin est dit naturel si sa production est entièrement biologique. Il est aussi vrai qu’il n’existe pas officiellement un vin purement naturel. Cependant, prenez le temps d’enquêter avant d’acheter un vin sur le marché pour privilégier d’un produit plus salubre.

Commander un plat de poutine en ligne
Curry de cabillaud aux tomates