Préparer le bœuf bourguignon : trouver des conseils sur un site spécialisé

Le bœuf bourguignon est un succulent plat traditionnel de la région de la Bourgogne. Il fait partie des spécialités régionales de cette région. Le bœuf bourguignon symbolise la joie d’un repas en famille. C’est le fleuron du plat traditionnel français. À savourer pendant l’hiver, c’est un plat réconfortant et festif. Préparer un excellent bœuf bourguignon passe par la maîtrise des règles culinaires et surtout nécessite du savoir-faire. Voici donc quelques conseils pour réussir un bon bœuf bourguignon.

Choisir le bon morceau et la bonne marinade

L’ingrédient principal pour mitonner ce plat est le bœuf. Choisissez le bon morceau de viande à braiser si vous ne voulez pas mastiquer de la viande dure comme un caoutchouc. Rendez-vous chez votre boucher pour vous offrir la viande la plus adéquate. Optez pour la macreuse, le gîte ou le paleron. Achetez la viande qui correspond au nombre de vos invités.

Visitez le site boeuf-bourguignon.net afin de savoir les proportions moyennes de viande par personne dans la recette du bœuf bourguignon. À titre indicatif, pensez à cuisiner 250 g de viande de bœuf par personne. Faites mariner votre viande la veille parce que pour avoir une viande tendre et moelleuse il faut la faire mariner. En effet, pour attendrir votre viande, faites la mariner pendant 24 heures dans du vin rouge. Ajoutez une carotte, des oignons, des épices, un bouquet d’herbes. Le lendemain, passez à la préparation.

Faire dorer la viande et préparer la sauce

Comme dans toute cuisine traditionnelle, vous devez avoir une connaissance de base. Saisissez la viande avant de la faire braiser. Ce sont les sucs de cuisson qui relèvent le goût de votre bœuf bourguignon. Faites dorer la viande de tous les côtés avant d’ajouter le vin. Inutile de faire épaissir votre sauce avec de la fécule. La sauce doit recouvrir votre bœuf bourguignon sans avoir l’air épais. Par ailleurs, les pommes de terre ajoutées dans la sauce libéreront de l’amidon qui épaissira la sauce.

Ne faites pas cuire en même temps tous les ingrédients afin de préserver la texture et le goût de chacun. C’est seulement 45 minutes avant la fin de cuisson que vous devez ajouter les légumes tels que carottes, pommes de terre, navets, courges, panais. Sinon, ils risquent de devenir tout mous ou pas assez cuits si vous les ajoutez trop tard. Les légumes que vous utilisez varient en fonction de la saison. Il faut respecter le délai de 45 minutes pour un accord parfait entre la viande et les légumes. Voici quelques conseils si vous voulez impressionner vos invités. Il suffit de mettre une petite cuillerée de miel dans la sauce pour neutraliser l’acidité du vin.

Pour l’accompagnement, choisir un vin de qualité

Le vin rouge, un ingrédient indispensable de la recette doit être de bonne qualité. Un vin de qualité rendra votre recette culinaire délicieuse. Pour le vin qui vous servira d’accompagnement, opter pour un vin du type bourgogne. Ne servez pas seul votre bœuf bourguignon. Pensez à servir avec une garniture telle que la purée de pommes de terre ou panais maison. La purée de pommes de terre absorbera votre sauce. C’est un régal exquis pour vos papilles.

Pour un bœuf bourguignon réussi, pensez à mettre un zeste d’orange dans la sauce. Servez votre plat avec de la sauce tamari qui est une sauce d’assaisonnement japonaise. Elle ressemble beaucoup à la sauce chinoise au soya, mais plus épaisse et plus parfumée. Encore un conseil : si votre sauce est trop liquide, ne pensez pas à ajouter de la fécule pour l’épaissir. Vous risquez d’avoir des grumeaux. Cassez deux morceaux de chocolat et incorporez-les dans votre sauce. Cela facilitera votre tâche en liant la sauce et vous obtiendrez un excellent bœuf bourguignon.

La quiche lorraine, la recette parfaite pour un brunch
3 façons de sublimer votre salade d’été avec des légumes de saison